Android dans le collimateur de Gemalto

Par posté le 25 octobre 2010


Selon l’AFP, le fabricant de cartes à puces Gemalto, numéro un mondial du secteur, a porté plainte aux
Etats-Unis contre Google, HTC, Motorola et Samsung. Il les accuse d’avoir utilisé certaines de ses
innovations dans le système d’exploitation Android.

Dans un communiqué publié lundi, Gemalto annonce avoir engagé son action pour “contrefaçon” et estime qu’un “procès est nécessaire pour protéger (ses) investissements dans l’innovation”. “Les technologies brevetées concernées par cette action ont été développées dans les années 90
dans le centre de recherche et développement de Gemalto au Texas”
, précise le groupe. Gemalto affirme qu’il ne “fera pas plus de commentaires sur cette affaire légale en cours”.

Les “smartphones” fonctionnant sous Android, le système d’exploitation conçu par Google, ont
dominé les ventes aux Etats-Unis ces six derniers mois, devançant les BlackBerry de Research in Motion et les iPhone d’Apple, selon une étude publiée début octobre par l’institut Nielsen.

Source de l’image

Articles similaires

  • Pas d'article similaire

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>